Qu'est ce qu'une gemme ?

Qu'est ce qu'une gemme ?

Une pierre est caractérisée comme une gemme si elle répond à trois critères dont la dureté, la transparence et l’éclat.

Mais encore ...

Une pierre gemme est une pierre naturelle issue d'un minéral transparent et suffisamment belle pour être taillée. A cela peuvent être ajoutées certaines pierres ornementales telles que le LAPIS LAZULI, la MALACHITE ou d'origine organique comme le JAIS, l' AMBRE ou le CORAIL.

Les gemmes et autres pierreries sont prisées et recherchées depuis des millénaires en raison de leur beauté et de leur rareté.

Les gemmes sont souvent travaillées afin de les rendre plus attrayantes. Elles peuvent être taillées et polies. Les rubis, les saphirs et les aigues-marines sont chauffées pour en éclaircir la couleur, les émeraudes sont huilées pour cacher les taches qu'elles renferment ...

La valeur des gemmes est établie en CARATS, comme pour l'or. Cependant, la valeur en carats de l'or atteste sa pureté, alors que celle des gemmes correspond à leur poids (un carat équivaut à 200 mg), donc plus la valeur en carats d'une gemme est élevée, plus la pierre est grosse.
Par exemple, un diamant taille brillant d'un carat (0,2g) mesure 6,5 mm de diamètre.
Le plus gros diamant brut jamais découvert pesait 3106,75 carats, soit plus de 600g.
Ainsi, la grosseur d'une gemme influe effectivement sur son prix, mais sa limpidité, sa couleur et la qualité de sa taille également.

CLASSIFICATION DES GEMMES :

  • Gemmes amorphes

Elles n'ont pas de structure cristalline propre.
Parmi ces gemmes : L' OPALE, l' AMBRE (résine naturelle d'origine organique), le JAIS (charbon de bois fossilisé) ou l' OBSIDIENNE (verre naturel des volcans).

  • Gemmes cristallisées

Elles se classifient en fonction de leur structure et de leur système de cristallisation. Elles se divisent en trois groupes :

  1. Isotropes : les propriétés physiques sont les mêmes dans toutes les directions sur un plan optique. Exemples de pierres : FLUORITE - GRENAT - DIAMANT ...
  2. Anisotropes uniaxes : Cristaux allongés dont les arêtes de la section sont égales. Exemples de pierres : ZIRCON - RUTILE - APATITE ...
  3. Anisotropes biaxes : Cristaux allongés dont les arêtes de la section ne sont pas égales. Exemples de pierres : TOPAZE - PERIDOT - CHRYSOBERYL ...

Dans ces deux derniers cas, les propriétés physiques varient selon la direction considérée.

  • Gemmes microcristallisées

C'est l'association de microcristaux de quartz. Exemple de pierre : la CALCEDOINE.

PROPRIETES PHYSIQUES :

Les gemmes possèdent des propriétés physiques qui permettent de les distinguer entre elles et qui deviennent des critères d'identification.

  • La dureté

Elle indique la résistance des gemmes à l’usure, à la rayure, à la taille ( à l’abrasion de la meule du lapidaire), aux chocs mécaniques, thermiques et chimiques. La dureté d'un minéral se mesure sur l' échelle de Mohs.

Cette échelle est basée sur dix minéraux facilement disponibles.
Son principe se base sur la comparaison (capacité de l'un à rayer l'autre) avec d'autres minéraux dont on connaît déjà la dureté.

Le numéro 1 représente l'échelon le plus tendre, le numéro 10 le plus dur. Un minéral d'une dureté comprise entre deux échelons est rayé par le minéral de référence de l'échelon supérieur et raye le minéral de l'échelon inférieur. Deux minéraux de même dureté se rayent l'un l'autre difficilement.

  • La densité

La recherche de la densité est utilisée sur des pierres sur lesquelles un essai de dureté pourrait être détériorant.

  • Le poids spécifique

Le poids spécifique permet de connaître la densité d'une gemme. On le calcule en comparant le poids de la gemme par rapport au poids du même volume d'eau.

  • Les clivage et cassure

Les pierres peuvent de briser de deux façons : par clivage ou par cassure. Cela dépend de la structure atomique du minéral. Celles qui se clivent tendent à se fendre suivant des plans de faible liaisons atomiques. Les plans sont généralement parallèles, perpendiculaire ou obliques par rapport aux faces du cristal.

Quand une pierre se brise suivant une surface sans relation avec la structure du cristal, on parle de cassure.

TAILLES DES GEMMES :

La taille des pierres est pratiquée par un Lapidaire (artisant très hautement qualifié). Elle a pour but de mettre en valeur la couleur de la pierre en lui donnant de l'éclat par le jeu des facettes et en éliminant ses défaut.

Il existe différentes formes de tailles (en voici quelques-unes) :

LA REFLEXION DE LA LUMIERE SUR LES GEMMES :

L'astérisme : reflet en forme de croix
La chatoyance : comme un oeil de chat (pupille fendue).
L'adularescence : La pierre de lune présente un délicat reflet argenté ou bleuté lorsque l'on bouge la pierre.
L'aventurinescence : reflet provoqué par les paillettes incluse dans la pierre.
La labradorescence : reflet métalliques surtout bleuté et vert.
Iridescence : reflet changeant dû au pointillisme bariolé de l'opale.

Laissez un commentaire